Gamme de produits

Système d’analyse Urisys® 1100

Connecté, compact et intuitif

L’analyseur urinaire compact Urisys® 1100 de Roche est idéal pour l’analyse des bandelettes urinaires. La simplicité de l’utilisation et la souplesse des options du logiciel font de l’analyseur Urysis® 1100 le dispositif adéquat pour les tests délocalisés.

Workflow plus efficace

L’évaluation et l’impression se font automatiquement, rapidement et de manière silencieuse.

L’exportation des données via la connexion au système d’information du laboratoire permet une traçabilité complète.

Manipulation efficace

Saisie des données aisée grâce au lecteur de code-barres et au clavier

Connexion aux systèmes informatiques ou au cobas® IT 1000

Connexion unidirectionnelle ou bidirectionnelle en mode ASTM

Design convivial

  • Simplicité d’utilisation
  • Résultats rapides

Combur test®, la bandelette high-tech

Résultats exacts et précis

Bandelettes de test urinaire de grande qualité, fruit de longues années de recherche et de développement ciblés

Cette technologie neutralise les effets de l’acide ascorbique (jusqu’à 750 mg/L) sur la bandelette réactive, ce qui rend inutile les analyses de répétition. Les faux négatifs en cas de glucose et d’érythrocytes (hémoglobine) sont efficacement éliminés.

La compensation d’une forte coloration intrinsèque de l’urine réduit le risque de résultats faux positifs

Démonstration interactive de l’analyseur Urisys 1100

Lecteur de code-barres et clavier en option

Saisie des données aisée grâce au lecteur de code-barres et au clavier

Imprimante intégrée

Impression immédiate des rapports, avec possibilité de marquer les résultats des analyses, pour une identification rapide des échantillons pathologiques

CD de formation

Option de formation autonome, à tout moment et en tout lieu

Gestion informatique des données

La documentation manuelle n’est plus nécessaire grâce à l’exportation des données via la connexion au système d’information du laboratoire

Appareil Système Appareil d’analyse semi-automatique pour bandelettes de test urinaire
  Type Photomètre à réflexion
  Système de mesure Longueurs d’ondes : 565 nm, 610 nm
  Cadence env. 50 bandelettes /h (mode normal)
env. 100 bandelettes /h (mode rapide)
  Capacité d’enregistrement 100 analyses
  Affichage Écran LCD – 2 lignes de 24 caractères chacune
  Imprimante Imprimante thermique
  Certificats CE, UL, CUL
  Dimensions Largeur : 15,0 cm
Profondeur : 29,0 cm
Hauteur : 9,5 cm
  Poids Env. 0,8 kg
Bandelettes réactives Bandelettes réactives Bandelettes Combur Test®
  Paramètre  
  Nom SG pH LEU NIT PRO GLU KET UBG BIL BL
  Test Combur7  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
   
  •  
  Test Combur10 UX
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  Calibration Bandelettes de calibration Control-Test M
Connexions Interfaces système Prise DIN 5 broches pour le clavier et le lecteur de code-barres
Interface série pour PC et hôte
  Protocole hôte Unidirectionnelle, bidirectionnelle ou ASTM (au choix)
  Reconnaissance des échantillons Saisie des identifiants d’échantillon via le clavier ou le lecteur de code-barres
Accessoires Type Lecteur de code-barres, clavier
  Types de code-barres pris en charge Code 39, Code 128, NW 7 (Codabar), ITF (Interleaved 2 of 5)
Paramètres des bandelettes réactives Temps de réaction Avantages cliniques  
Densité urinaire 60 s La densité urinaire est significative pour la mise en évidence de substances narcotiques et pharmaceutiques dans les urines.  
pH 60 s Des urines acides ou alcalines peuvent indiquer un éventuel déséquilibre acido-basique de l’organisme. Une valeur de pH durablement alcalin peut être un signe d’infection des voies urinaires.  
Leucocytes 60 – 120 s La numération leucocytaire constitue un indicateur sensible, à un stade précoce, des maladies inflammatoires des reins et des voies urinaires. En cas de pyélonéphrite chronique, une augmentation de la numération leucocytaire est souvent le seul symptôme entre deux crises. Une suspicion de néphrite interstitielle, de tuberculose urogénitale ou même de tumeur peut également être corroborée par l’augmentation de la numération leucocytaire.
 
Nitrite 60 s La détection de nitrite permet la mise en évidence indirecte, dans les urines, de bactéries responsables de la formation des nitrites. La présence de nitrite dans les urines est un symptôme important d’une infection bactérienne des voies urinaires. L’agent pathogène que l’on retrouve de loin le plus fréquemment en cas d’infection des voies urinaires est E.coli, qui, de la même manière que la plupart des autres germes pathogènes des voies urinaires, transforme les nitrates issus de l’alimentation en nitrites.
 
Protéine 60 s La protéinurie est fréquente en cas de maladie rénale, mais il s’agit toutefois d’un symptôme non spécifique. Ainsi, une protéinurie ne permet pas de conclure à une néphropathie, pas plus qu’une excrétion normale de protéines dans les urines ne permet d’exclure une telle pathologie. Un taux de protéines urinaires accru doit donc dans tous les cas être élucidé par des méthodes de diagnostic différentiel. Les néphropathies (lien vers les maladies rénales) sont une maladie consécutive fréquente du diabète ou de l’hypertension.
Glucose 60 s Une glycémie sanguine supérieure à 180 mg/dl se traduit par un taux de glucose plus élevé dans les urines. L’acide ascorbique (vitamine C) peut gêner la détection du glucose dans les urines si les bandelettes réactives ne sont pas protégées contre ces interférences.  
Cétone 60 s Les troubles du métabolisme, comme le diabète et certaines formes de déséquilibre nutritionnel peuvent provoquer l’excrétion de corps cétoniques dans les urines.
 
Bilinogène urinaire 60 s Un taux de bilinogène urinaire accru peut être imputable à une hépatite, une cirrhose ou à différentes maladies hémolytiques.  
Bilirubine 60 s Tous les processus pathologiques qui provoquent une augmentation de la concentration de la bilirubine conjuguée dans le sérum peuvent aussi induire une augmentation significative du taux de bilirubine dans les urines. À l’origine de ces processus, on trouve notamment des maladies du foie, comme l’hépatite et la cirrhose, ou un blocage des voies d’excrétion biliaire.  
Érythrocytes (hémoglobine) 60 s La présence accrue d’érythrocytes dans les urines (hématurie) peut indiquer une maladie des reins ou des voies urinaires. L’origine d’une hématurie est souvent un phénomène inflammatoire, mais elle survient aussi fréquemment en présence de tumeurs (par ex. de tumeurs rénales ou vésicales), en cas de lésions rénales, ainsi que chez la plupart des patients ayant des calculs urinaires, avant même que ces patients développent des symptômes douloureux. L’acide ascorbique (vitamine C) peut gêner la détection du sang dans les urines si les bandelettes réactives ne sont pas protégées contre ces interférences.
 

Processus simple et intuitif

 

1. Préparation des échantillons
Lorsque le message « Insert Strip » s’affiche, l’analyseur Urisys 1100 est prêt pour l’analyse d’une bandelette. Plongez la bandelette pendant environ une seconde dans l’échantillon d’urine.

2. Élimination du surplus d’urine

Égouttez la bandelette sur toute sa longueur sur le rebord du récipient pour éliminer le surplus d’urine. Appliquez les côtés et le dos de la bandelette pendant une seconde sur un papier absorbant pour éliminer l’excédent d’urine.

3. Insertion de la bandelette

Insérez ensuite immédiatement la bandelette dans le support en orientant les zones de test vers le haut. Poussez l’extrémité de la bandelette aussi loin que possible sous les ressorts de manière à ce que la bandelette soit fixée sur une longueur de 2 mm environ.

4. Début de l’analyse

Après avoir plongé la bandelette dans l’échantillon d’urine, insérez-la dans le lecteur et appuyez sur la touche « START/Démarrer » dans un délai maximum de 5 à 10 secondes. Après l’émission d’un signal de confirmation, la glissière se ferme. Faites attention à ce que la bandelette réactive soit positionnée au milieu de la glissière et passe sous les ressorts.

5. Retrait de la bandelette réactive

Une fois la lecture terminée, la bandelette peut être retirée de l’appareil et jetée. Éliminez les résidus d’urine de l’appareil avec un chiffon non pelucheux.

Source : Manuel opérateur, v 5,0, 10-2013 - Fiche technique bandelette Combur 10 Test, v 2.1, 02-2016

Le système Urisys 1100 est un photomètre à réflexion destiné à la lecture des bandelettes urinaires Combur 10 Test UX et Combur 7 Test de Roche Diagnostics. La lecture des bandelettes réactives s’effectue dans des conditions standardisées.
Les résultats sont mémorisés et peuvent être soit édités directement sur l’imprimante intégrée, soit transférés par interface série. Le système Urisys 1100 est destiné au diagnostic in vitro et est exclusivement réservé aux médecins et au personnel de laboratoires autorisés.
Dispositif médical de diagnostic in vitro.
Fabricant : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne)
Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans le manuel d’utilisation.