Le biomarqueur HE4 : améliorer la prise en charge et le suivi du cancer de l'ovaire

Les marqueurs tumoraux sont utilisés dans l'aide au diagnostic des cancers de l'ovaire :

Au stade précoce (FIGO I à IIA) :

fr-all-190521-img-stade_precoce

Au stade précoce (FIGO I à IIA) :

fr-all-190521-img-stade_avance

Et dans la surveillance post-thérapeutique (évaluation des symptomes de la patiente à 3, 6, 12, 18 et 24 mois, puis 1 fois par an) :

fr-all-190521-img-stade_suivi

Jusqu'à ce jour, seul le CA 125 était recommandé comme marqueur tumoral dans l'aide au diagnostic des cancers de l'ovaire. Désormais, les nouvelles recommandations précisent l'usage des marqueurs tumoraux selon trois algorithmes :

  • Cancers de l'ovaire ou de la trompe au stade précoce (FIGO I à IIA)
  • Cancers ovariens, tubaires ou péritonéaux primitifs au stade avancé (FIGO III)
  • Cancers ovariens, tubaires ou péritonéaux primitifs au stade avancé (FIGO IV)
  • Le dosage du CA125 sérique est recommandé pour le diagnostic d'une tumeur ovarienne suspecte de malignité à l'imagerie ;
  • Le dosage du HE4 sérique est recommandé pour le diagnostic d'une masse ovarienne indéterminée à l'imagerie ;
  • Devant une masse ovarienne indéterminée en imagerie, l'utilisation du score ROMA (Risk of Ovarian Malignancy Algorithm) peut être proposée.