Nouveau cobas® CMV sur cobas® 4800

869-05969922

L’infection à cytomégalovirus (CMV) survient chez près de 75% des receveurs d’organes2 et le CMV reste l’agent pathogène le plus fréquemment rencontré chez ces patients. Le CMV peut être transmis par l’organe du donneur ou peut être réactivé chez les receveurs de greffes. L’infection à CMV, si elle n’est pas traitée, est associée à une augmentation de la mortalité et de la morbidité après transplantation et à une diminution de la survie du greffon.2

Ainsi, le suivi de la charge virale CMV est un outil indispensable pour les professionnels de santé pour évaluer la réponse au traitement et pour assurer une prise en charge adaptée. Le test cobas® CMV est standardisé avec le standard OMS, permettant ainsi une excellente corrélation quel que soit l’établissement réalisant le test3.

Le test cobas® CMV, validé cliniquement, fournit des résultats reproductibles pour la prise de décisions cliniques3. Ce test complète le menu des tests de virologie déjà disponibles sur le cobas® 4800 (les tests de charges virales HIV-1, HBV, HCV et le test génotypage HCV sont déjà disponibles). Ce nouveau test bénéficie de la fonctionnalité de « mixed batching » permettant la réalisation dans une seule et unique série des paramètres HIV-1, HCV, HCV GT et CMV, favorisant ainsi une meilleure optimisation des ressources.

Références :

  1. N. Kamar*, L. Rostaing. Le cytomégalovirus en transplantation d’organes. Le Courrier de la Transplantation - Volume VI - no3 - juillet-août-septembre 2006.
  2. Hodson EM, Jones CA, Webster AC et al. Antiviral medications to prevent cytomegalovirus disease and early death in recipients of solid-organ transplants: a systematic review of randomised controlled trials. Lancet 2005;365:2105-15.
  3. Fiche technique cobas®CMV. 08124272001-01FR Doc. Rev. 1.0. 03/2017

cobas® CMV est un test in vitro d'amplification des acides nucléiques pour la détermination quantitative de l'ADN du cytomégalovirus (CMV) dans le plasma EDTA humain. cobas® CMV est prévu pour contribuer au diagnostic et à la gestion du CMV chez les patients receveurs de greffe d'organe solide et chez les patients receveurs de greffe de cellules souches hématopoïétiques. Les résultats du test cobas® CMV doivent être interprétés en tenant compte de tous les résultats cliniques et de laboratoire pertinents.
Dispositif médical de diagnostic in vitro figurant à l’annexe II liste B – CE 0123 (TÜV SÜD)
Fabricant : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne) – Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique

PA-342-17