Gamme de produits

Tests cobas® 4800

Conception commune à tous les tests

 

Des réactifs à usage unique, code barrés, prêts à l’emploi (pas de décongélation ni de reconstitution)

Un design des sondes et des amorces issu de plus de 20 ans d’expertise en PCR

L’enzyme AmpErase pour éliminer les contaminations croisées en détruisant tout amplicon généré antérieurement

Plusieurs options de volume de prise d’essai selon les tests

Des contrôles positifs et négatifs à chaque série

Un contrôle interne pour chaque échantillon

Test cobas® 4800 CT/NG

 

La technologie double cible, pour sécuriser l’analyse

 

Une détection des souches de C. trachomatis grâce à une cible sur le plasmide cryptique et une cible sur le gène de la protéine membranaire MOMP permettant notamment la détection du variant mutant suédois (nvCT) et des CT sans plasmide (1,2).

Une détection hautement spécifique de N. gonorrhoeae avec une paire d'amorces indépendantes s’hybridant à 2 cibles de DR-9 (1), une séquence hautement conservée, conformément aux recommandations du CDC (2).

Un seul test pour deux diagnostics indépendants avec la possibilité de demander, au choix, les résultats de CT, NG ou CT/NG simultanément à partir d’un seul échantillon (1).

Le test cobas® 4800 CT/NG est validé cliniquement sur plus de 50 000 tests par l’étude VENUS, et validé sur échantillons urinaires, écouvillons endocervicaux, écouvillons vaginaux, auto-prélèvements vaginaux et prélèvements cytologiques en milieu liquide (3).

Spécificité analytique de 100% : aucune réaction croisée avec les 184 microorganismes évalués, dont les bactéries Neisseria commensales (1).

 

Le test cobas® 4800 CT/NG est un test in vitro d'amplification des acides nucléiques pour la détection qualitative de Chlamydia trachomatis (CT) et/ou de Neisseria gonorrhoeae (NG) dans des échantillons de patients.
Dispositif médical de diagnostic in vitro figurant à l’annexe II liste B – CE 0088 (LRQA).
Mandataire : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne)
Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique
1605ROCHEDIAGPM001

Test cobas® 4800 HPV
 

Trois tests en un

Trois résultats à l’aide d’un seul test, pour affiner la prévention (5) : une détection qualitative des 14 types d'HPV à haut risque (génotypes 16, 18, 31, 33, 35, 39, 45, 51, 52, 56, 58, 59, 66 et 68), et un génotypage spécifique des types 16 et 18 (6), au potentiel cancérigène le plus élevé (7).

Le test cobas® 4800 HPV offre la possibilité de demander, au choix, la détection des 14 HPV à haut risque, ou les 12 HPV à haut risque avec le génotypage spécifique HPV16/HPV18 (6).

Le test cobas® 4800 HPV est validé cliniquement sur plus de 47 000 femmes par l'étude ATHENA (8,9,10), et marqué CE et FDA pour une utilisation en dépistage primaire.

Une prise en charge directe du pot de prélèvement cytologique (4).

Spécificité analytique : aucune réaction croisée avec les types d’HPV à bas risque (6).

Un contrôle interne de cellularité (β globine) qui confirme la qualité du prélèvement, de l’extraction et de l’amplification (6).

Le test cobas® 4800 HPV est un test in vitro qualitatif destiné à la détection du virus du papillome humain sur des échantillons de patients.
Dispositif médical de diagnostic in vitro.
Mandataire : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne)
Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique
1605ROCHEDIAGPM001

Test cobas® HSV 1 et 2

 

Une détection simultanée de l’ADN des virus herpès simplex de types 1 et 2.

 

La technologie double cible pour chacun des 2 types d’HSV : 

  • l’ADN polymérase de la région B et la thymidine kinase de la région C du HSV-1 (11)
  • la glycoprotéine de la région B et la thymidine kinase de la région C du HSV-2 (11)

Une performance validée sur écouvillons anogénitaux (11).

Performances analytiques (11) : 

  • Spécificité : pas de réactivité croisée avec 71 organismes étroitement liés ou trouvés généralement dans les échantillons de lésions anogénitales
  • Valeurs prédictives positives observées de 97,0% pour le HSV-1 et 96,8% pour le HSV-2 
  • Valeurs prédictives négatives observées de 100% pour le HSV-1 et le HSV-2

Multiplexable avec MRSA/SA et C diff (11).

Le test cobas® HSV 1 et 2 sur le système cobas® 4800 est un test qualitatif automatisé de diagnostic in vitro qui utilise la réaction de polymérisation en chaîne en temps réel (PCR pour polymerase chain reaction) pour la détection directe et le typage de l'ADN des virus herpès simplex de type 1 et 2 (HSV-1 et HSV-2) dans des échantillons de lésions anogénitales prélevés par le personnel médical chez des patients masculins et féminins symptomatiques. Le test cobas® HSV 1 et 2 est destiné à être utilisé comme une aide au diagnostic d'infections anogénitales au HSV-1 et au HSV-2 chez des patients symptomatiques.
Dispositif médical de diagnostic in vitro.
Mandataire : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne)
Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique
1605ROCHEDIAGPM001

Test cobas® MRSA/SA

  

1 test, 2 résultats : la détection de S. aureus (SA) et l’identification de la résistance à la méticilline (MRSA), à partir d’un seul écouvillon nasal.

 

Deux cibles indépendantes :

  • L’extrémité droite de la cassette SCCmec, spécifique pour MRSA (12)
  • Le gène de l’enzyme de polysaccharide capsulaire cap5N pour SA (y compris MRSA) (12)

Une couverture géographique large : 314 isolats de MRSA et 91 isolats de SA de 16 pays, représentant au moins 7 types SCCmec, 10 types RE et 71 types spa, ont été testés et détectés (12).

Spécificité analytique de 100% : pas de réactivité croisée avec 151 organismes étroitement liés ou trouvés généralement dans les échantillons nasaux (12).

Multiplexable avec HSV1/2 et C diff (12)

Le test cobas® MRSA/SA sur le système cobas® 4800 est un dosage de PCR en temps réel automatisé destiné à la détection in vitro qualitative rapide de l'ADN de Staphylococcus aureus résistant à la méticilline (SARM) et de l'ADN de Staphylococcus aureus (SA) à partir d'écouvillons nasaux et contribuant à la prévention et au contrôle des infections au SARM et au SA dans les infrastructures de soin. Le test cobas® MRSA/SA n'est pas destiné à diagnostiquer, orienter ou surveiller le traitement des infections par SARM ou SA, ni à fournir des résultats de susceptibilité à la méticilline.
Dispositif médical de diagnostic in vitro.
Mandataire : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne)
Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique
1605ROCHEDIAGPM001

Téléchargements

Fiche test cobas® MRSA/SA

Test cobas® 4800 C diff

  

Le test cobas® 4800 C diff  cible directement le gène de la toxine B du Clostridium difficile,  tcdB.

 

Détection de tous les toxinotypes de C. difficile toxigéniques connus à ce jour, y compris la souche épidémique hypervirulente BI/NAP1/027 (13).

Seulement 3 étapes pré-analytiques : transférer l’échantillon de selles dans le cobas® PCR media, casser l’écouvillon et reboucher, vortexer et déboucher (13).

Spécificité : pas de réactivité croisée avec 125 organismes étroitement liés ou trouvés généralement dans les échantillons de selles (13). 

Multiplexable avec MRSA/SA et HSV 1-2 (13).

Le test cobas® Cdiff, à avec le système utiliser avec le système cobas® 4800, est un test qualitatif automatisé de diagnostic in vitro qui utilise la réaction de polymérisation en chaîne en temps réel (PCR pour polymerase chain reaction) pour la détection directe du gène des toxines B (tcdB) du Clostridium difficile (C. difficile) toxigénique dans des échantillons de selles non formées (liquides ou molles) obtenus chez des patients pour lesquels une infection à C. difficile (ICD) est suspectée. Le test cobas® Cdiff est destiné à permettre le diagnostic de l'ICD chez l'Homme, conjointement avec les facteurs de risques cliniques et épidémiologiques.
Dispositif médical de diagnostic in vitro.
Mandataire : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne)
Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique
1605ROCHEDIAGPM001

Téléchargements

Fiche test cobas® C diff

Test cobas® HIV-1

 

La technologie double cible pour une couverture optimisée

 

Le test cobas® HIV-1 cible deux régions uniques du génome de VIH-1, gag et LTR (14,15) :

  • Quantification de l’ARN des groupes M, N et O du VIH-1 dans le plasma EDTA.
  • Amélioration de la sensibilité et de la couverture du test, pour l’obtention de résultats fiables.
  • La quantification précise de l’ARN du VIH-1 avec un test double cible aide à optimiser la prise en charge du patient (16).

Le volume de prise d’essai est faible (400µL) avec la possibilité de travailler avec 200µL (15).

Performances analytiques (15) :

  • LoD : 20 cp/mL (400µL) ; 60 cp/mL (200µL)
  • Sensibilité analytique : 14,2 cp/mL (400µL) ; 43,9 cp/mL (200µL)
  • Domaine de linéarité : 20 cp/mL – 1x107 cp/mL (400µL) ; 60 cp/mL – 1x107 cp/mL (200µL)
  • Spécificité : 100% (intervalle de confiance à 95% unilatéral : 99,5%)
  • Exactitude : SD 0,18 - 0,19 log 10 (15)
  • Génotypes détectés : VIH-1M (A-D, F-H, CRF01_AE, CRF02_AG), VIH-1O, VIH-1N

Multiplexable avec HCV et HCV-GT (15).

Le test cobas® HIV-1 est un test in vitro d’amplification des acides nucléiques pour le dosage quantitatif du virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) dans du plasma EDTA d’individus infectés par le VIH-1. Ce test est destiné à être utilisé en complément du tableau clinique et d’autres marqueurs biologiques indiquant l’évolution de la maladie, en vue du traitement clinique des patients infectés par le VIH-1. Ce test permet de confirmer l’infection au VIH-1 chez les individus positifs aux tests anticorps et d›évaluer le pronostic du patient en déterminant le niveau de base de VIH-1, ou de suivre les effets du traitement antirétroviral en mesurant les variations du niveau d’ARN du VIH-1 tout au long du traitement antirétroviral.
Dispositif médical de diagnostic in vitro figurant à l’annexe II liste A - CE0123 (TÜV SÜD)
Fabricant : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne) - Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique.
1605ROCHEDIAGPM001

Test cobas® HBV

 

Optimiser la prise en charge du patient

Le test cobas® HBV permet la quantification de l’ADN des génotypes du VHB A-H, y compris les mutants pré-core G1896A, dans le plasma EDTA ou le sérum (17).

Le volume de prise d’essai est faible (400µL) avec la possibilité de travailler avec 200µL (17).

Performances analytiques (17) :

  • Gamme de linéarité :
    - 400 µL : 10,0 UI/mL - 1.0E+09 UI/mL
    - 200 µL : 10,0 UI/mL - 1.0E+09 UI/mL
  • Sensibilité analytique :
    - Plasma EDTA : 4,4 UI/mL (400µL) ; 7,6 UI/mL (200µL)
    - Sérum : 2,8 UI/mL (400µL) ; 5,5 UI/mL (200µL) 
  • Spécificité : 100% (intervalle de confiance à 95% unilatéral : 99,5%)

Trois contrôles : un contrôle positif de titre élevé, un contrôle positif de titre faible et un contrôle négatif (17).

Le test cobas® HBV est un test in vitro d’amplification des acides nucléiques pour le dosage quantitatif de l’ADN du Virus de l’Hépatite B (VHB), dans du sérum ou du plasma EDTA humain d’individus infectés par le VHB. Ce test est destiné à être utilisé comme aide à la gestion des patients souffrant d’une infection chronique par le VHB et étant traités par thérapie antivirale. Le test peut être utilisé pour mesurer les taux d’ADN du VHB de base et au cours du traitement afin d’évaluer la réponse au traitement. Les résultats du test cobas® HBV doivent être interprétés en tenant compte de tous les résultats cliniques et de laboratoire pertinents.
Dispositif médical de diagnostic in vitro figurant à l’annexe II liste A - CE0123 (TÜV SÜD)
Fabricant : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne) - Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique.
1605ROCHEDIAGPM001

Test cobas® HCV

 

La technologie double sonde pour répondre à la diversité virale

Le test cobas® HCV quantifie de l’ARN des génotypes 1 à 6 du VHC dans le plasma EDTA ou le sérum (18).

Le test cobas® HCV utilise deux sondes (18) de petite taille, non chevauchantes, s’hybridant à deux régions du génome du VHC : 5’NTR et la région core.

Une spécificité élevée (18) grâce à l’hybridation des sondes en conditions stringentes.

Un résultat de traitement optimal peut être atteint grâce à une thérapie guidée par la réponse virologique (SVR), sur la base d’une surveillance régulière de la charge virale du VHC (18).  Le test cobas® HCV est conforme aux recommandations EASL 2014 (19) : un test basé sur la PCR en temps réel avec une limite de détection inférieure 15 UI/mL doit être utilisé pour surveiller les niveaux d’ARN du VHC pendant et après traitement.

Le volume de prise d’essai est faible (400µL) avec la possibilité de travailler avec 200µL (18).

Performances analytiques (18) :

  • LoD :
    - Plasma EDTA : 9,2 UI/mL (400µL), 15,2 UI/mL (200µL)
    - Sérum: 7,6 UI/mL (400µL), 15,3 UI/mL (200µL) 
  • Sensibilité analytique : 9,2 UI/mL (400µL) ; 15,3 UI/mL (200µL) 
  • Domaine de linéarité : 15 UI/mL – 1x108 UI/mL (400µL) ; 25 UI/mL – 1x108 UI/mL (200µL)
  • Spécificité :
    - Sérum : 100% (intervalle de confiance à 95% unilatéral : 99,5%)
    - Plasma : 99,5% (intervalle de confiance à 95% unilatéral : 98,7%) 
  • Précision : SD 0,05 – 0,12 log10 (400µL) ; SD 0,04 – 0,07 log10 (200µL) 

Multiplexable avec HIV et HCV-GT (18).

 

Le test cobas® HCV est un test in vitro d’amplification des acides nucléiques destiné à la détection et au dosage quantitatif de l’ARN du virus de l’hépatite C (VHC), dans du sérum ou plasma EDTA humain d’individus infectés par le VHC. Ce test est validé pour la détection et le dosage quantitatif dans des échantillons contenant les génotypes 1 à 6 du VHC. Ce test est prévu pour contribuer à la prise en charge des patients infectés par le VHC et étant traités par thérapie antivirale. Les résultats doivent être interprétés en tenant compte de tous les résultats cliniques et de laboratoire pertinents.
Dispositif médical de diagnostic in vitro figurant à l’annexe II liste A - CE0123 (TÜV SÜD)
Fabricant : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne) - Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique.

Dispositif médical de diagnostic in vitro figurant à l’annexe II liste A – CE 0123 (TÜV SÜD)
Mandataire : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne)
Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique
1605ROCHEDIAGPM001

Test cobas® HCV-GT

 

Trois cibles pour un génotypage précis

Les recommandations thérapeutiques sont génotype-dépendantes (19,20). Le test cobas® HCV-GT permet l’identification des génotypes 1 à 6 et des sous-types 1a et 1b du VHC, dans le plasma EDTA ou le sérum .(21)

Trois cibles du génome viral sont utilisées, pour un génotypage précis :

  • 5’UTR : détermination des génotypes 2,3 et 6, ainsi que de la présence de VHC
  • Région core : détermination des génotypes 1, 4 et 5
  • NS5B : détermination des sous-types 1a et 1b

Le test cobas® HCV-GT  est un test sensible (sensibilité allant jusqu’à 50 UI/mL dans le sérum pour un VHC génotype 2) (21). Il est conforme aux recommandations EASL 2014 (19) et aux recommandations AFEF 2015 (20) : le génotype du HCV et le sous-type du génotype 1 (1a/1b) doit être évalué avant le début du traitement, et déterminera le choix thérapeutique.

Multiplexable avec HCV et HIV-1 (21)

Le test cobas® HCV GT est un test in vitro d'amplification des acides nucléiques destiné à l'identification qualitative des génotypes 1 à 6 et des sous-types a et b du génotype 1 du virus de l'hépatite C (VHC) dans le plasma ou le sérum humain d'individus souffrant d'infection chronique au VHC au moyen du cobas® 4800 System : le cobas x 480 instrument pour le traitement automatisé des échantillons et le cobas z 480 analyzer pour l'amplification et la détection automatisées. Le test cobas® HCV GT est destiné à la sélection des individus souffrant d'infection chronique au VHC pour un traitement antiviral et à la détermination de la durée des régimes de traitement, conformément aux informations prescrites pour le traitement antiviral.
Dispositif médical de diagnostic in vitro figurant à l’annexe II liste A – CE 0123 (TÜV SÜD).
Mandataire : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne)
Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique
1605ROCHEDIAGPM001

Test cobas® 4800 BRAF V600 Mutation

 

Le test cobas® 4800 BRAF V600 Mutation met en évidence les mutations V600E, V600D et V600K dans l’exon 15 du gène BRAF afin d’identifier quels patients atteints de mélanome métastatique ou de cancer papillaire de la thyroïde (CPT) sont susceptibles de répondre au traitement par inhibiteur du gène BRAF (vémurafénib, dabrafénib) (22).

Le test cobas® 4800 BRAF V600 Mutation est plus sensible et spécifique que la détection des mutations V600E par séquençage Sanger (23, 24).

Le test cobas® 4800 BRAF V600 Mutation ne nécessite qu’une section tissulaire de 5µm d’épaisseur avec une teneur tumorale supérieure à 50%. Il est validé avec des échantillons FFIP (tissu fixé au formaldéhyde et inclus dans la paraffine) (22).

Le kit est conçu pour la préparation manuelle des échantillons et l’analyse sur le système cobas z 480 (21). Grâce à la possibilité de réaliser des séries de 3 à 24 échantillons (22), il s’adapte aussi bien aux analyses ponctuelles qu’à des cadences élevées.

Un contrôle mutant et un contrôle sauvage sont  inclus dans chaque série (22).

L'usage principal du test de mutation cobas® 4800 BRAF V600 est la détection de mutations BRAF V600 dans de l'ADN extrait de tissus humains mélanomiens ou atteints de cancer papillaire de la thyroïde (CPT), inclus dans la paraffine et fixés dans la formaline.
Dispositif médical de diagnostic in vitro
Fabricant : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne) Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique.
1605ROCHEDIAGPM001

Test cobas® KRAS Mutation

 

Le test cobas® KRAS Mutation couvre 99% des mutants cliniquement pertinents des codons 12, 13 et 61 du gène KRAS (25, 26, 27), afin d’identifier les patients atteints de cancer colorectal (CCR) ou de cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) peu susceptibles de répondre au traitement par anticorps monoclonaux anti-EGFR (cétuximab, panitumumab). Les 19 mutations détectées par le test cobas® KRAS Mutation sont c.34G>T, c.34G>A, c.34G>C, c.35G>T, c.35G>A, c.35G>C, c.37G>T, c.37G>A, c.37G>C, c.38G>A, c.38G>C, c.38G>T, c.181C>A, c.181C>G, c.182A>C, c.182A>G, c.182A>T , c.183A>C, c.183A>T (28).

Le test cobas® KRAS Mutation ne nécessite qu’une section tissulaire de 5µm d’épaisseur avec une teneur tumorale au moins égale à 10%. Il est validé avec des échantillons FFIP (tissu fixé au formaldéhyde et inclus dans la paraffine) (28).

Le kit est conçu pour la préparation manuelle des échantillons et l’analyse sur le système cobas z 480 (28). Grâce à la possibilité de réaliser des séries de 3 à 24 échantillons (28), il s’adapte aussi bien aux analyses ponctuelles qu’à des cadences élevées.

Un contrôle mutant, un contrôle négatif et un calibrateur de KRAS sont inclus dans chaque série (28).

Le test de mutation cobas® KRAS, à utiliser avec le système cobas® 4800, est un test de PCR en temps réel servant à l'identification des mutations dans les codons 12, 13 et 61 du gène KRAS dans l'ADN extrait de tissus de cancer colorectal et de cancer du poumon non à petites cellules humains inclus dans la paraffine et fixés dans la formaline.
Dispositif médical de diagnostic in vitro
Fabricant : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne) Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique.
1605ROCHEDIAGPM001

Test cobas® EGFR Mutation

 

Le test cobas® EGFR Mutation détecte spécifiquement les mutations dans les exons 18, 19, 20 et 21 du gène EGFR afin d’identifier quels patients atteints de cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) sont susceptibles de répondre au traitement par inhibiteur de tyrosine kinase anti-EGFR (erlotinib, gefitinib). 42 mutations sont détectées, dont les délétions de l’exon 19, les mutations S768I, L858R, L861Q, G719A/C/S, EX20Ins, et la mutation de résistance aux inhibiteurs de tyrosine kinase T790M (29).

Le kit est conçu pour la préparation manuelle des échantillons et l’analyse sur le système cobas z 480 (29). Grâce à la possibilité de réaliser des séries de 3 à 24 échantillons (29), il s’adapte aussi bien aux analyses ponctuelles qu’à des cadences élevées.

Le test cobas® EGFR Mutation permet l’analyse d’échantillons tissulaires ou de biopsies liquides (un simple tube de plasma EDTA). Il est possible de travailler sur ces 2 types d’échantillons en série mixte, sur la même plaque (29).

Le test cobas® EGFR Mutation ne nécessite qu’une section tissulaire de 5µm d’épaisseur avec une teneur tumorale au moins égale à 10%. Il est validé avec des échantillons FFIP (tissu fixé au formaldéhyde et inclus dans la paraffine) (29).

Le test cobas® EGFR Mutation à partir de plasma EDTA utilise un index semi-quantitatif afin d’apprécier l’évolution temporelle de la quantité d’ADN libre circulant mutant (cfDNA : cell-free DNA) (29).

Le cobas® EGFR Mutation Test v2 est un test de PCR en temps réel pour la détection qualitative et l'identification de mutations dans les exons 18, 19, 20 et 21 du gène de l'EGFR (epidermal growth factor receptor - récepteur du facteur de croissance épidermique) dans l'ADN issu du plasma ou de tissu tumoral des patients atteints du cancer du poumon non à petites cellules (CPNPC) inclus en paraffine et fixé dans la formaline.
Dispositif médical de diagnostic in vitro
Fabricant : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne) Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans la fiche technique.
1605ROCHEDIAGPM001

  1. Fiche technique du test cobas® 4800 CT/NG - 05641233001-11FR Doc. Rev. 10.1, 12/2014
  2. Recommendations for the Laboratory-Based Detection of Chlamydia trachomatis and Neisseria gonorrhoeae 2014 – Centers for Disease Control and Prevention
  3. Van der Pol et.al. Etude VENUS (CT/NG, Vaginal, ENdocervical and Urine Screening) Sex Transm Dis. 2013 Mar;40(3):247-50
  4. Manuel d’utilisation du système cobas® 4800 Version 1.0 04/2013
  5. Clifford et.al. Human Papillomavirus Genotype Distribution in Low-Grade Cervical Lesions: Comparison by Geographic Region and with Cervical Cancer - Cancer Epidemiol Biomarkers and Prevention 2005;14(5):1157–64
  6. Fiche technique du test cobas® 4800 HPV - 05641225001-13FR Doc. Rev. 12.0, 08/2015
  7. Schiffman et. al. Human papillomavirus and cervical cancer – Lancet, 2007 ; 370 :890-907
  8. Stoler MH, Wright TC, Sharma A, et al. High-risk human papillomavirus testing in women with ASC-US cytology: results from the ATHENA HPV study. Am J Clin Pathol. 2011;135(3):468-475. 
  9. Wright TC Jr, Stoler MH, Sharma A, Zhang G, Behrens CM, Wright TL. Evaluation of HPV-16 and HPV-18 genotyping for the triage of women with high-risk HPV+ cytology-negative results. Am J Clin Pathol. 2011;136:578-586. 
  10. Castle PE, Stoler MH, Wright TC Jr., Sharma A, Wright TL, Behrens CM. Performance of carcinogenic human papillomavirus (HPV) testing and HPV16 or HPV18 genotyping for cervical cancer screening of women aged 25 years and older: a subanalysis of the ATHENA study. Lancet Oncol. 2011;12(9):880–890
  11. Fiche technique du test cobas® HSV 1 et 2 - 06979386001-01FR Doc. Rev. 1.0 11/2013
  12. Fiche technique du test cobas® MRSA/SA - 06979360001-02FR Doc. Rev. 2.0, 11/2014
  13. Fiche technique du test cobas® Cdiff - 06979394001-03FR Doc. Rev. 3.0, 11/2014
  14. Sire JM et. al. J Acquir Immune Defic Syndr. 2011 ; 56 :239-243
  15. Fiche technique du test cobas® HIV-1 - 07529708001-02FR Doc. Rev. 1.0, 08/2015
  16. Deeks SG. JAMA. 2001;286:224-226
  17. Fiche technique du test cobas® HBV - 07702361001-01FR Doc. Rev. 1.0, 10/2015
  18. Fiche technique du test cobas® HCV - 07529716001-02FR Doc. Rev. 1.0, 08/2015
  19. EASL (European Association for the Study of the Liver) Clinical Practice Guidelines : Management of hepatitis C virus infection 2014
  20. AFEF (Association française pour l’étude du foie) Recommandations AFEF sur la prise en charge des hépatites virales C, juin 2015
  21. Fiche technique du test cobas® HCV-GT - 07564414001-01FR Doc. Rev. 1.0, 07/2015
  22. Fiche technique du test cobas® 4800 BRAF V600 Mutation - 05952603001-07FR Doc Rev. 7.0, 11/2013
  23. Halait et.al. Analytical performance of a real-time PCR-based assay for V600E mutations in the BRAF gene, used as the companion diagnostic test for the novel BRAF inhibitor vemurafenib (RG7204/PLX4032) in metastatic melanoma. Diagn Mol Pathol 2012 ; 21 :1-8. Abstract#2212 présenté le 4 avril 2011 durant la conférence de l’American Association of Cancer Research
  24. Bloom et.al. Molecular testing for BRAF V600 mutations in the BRIM-2 trial of the BRAF inhibitor vemurafenib (RG7204 PLX4032) in metastatic melanoma. Abstract #10523 présenté le 4 juin 2011 durant la conférence de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO)
  25. Allegra et al. American Society of Clinical Oncology provisional clinical opinion: testing for KRAS gene mutations in patients with metastatic colorectal carcinoma to predict response to anti-epidermal growth factor receptor monoclonal antibody therapy. J Clin Oncol 2009 20;27(12):2091-6
  26. Van Krieken et al. KRAS mutation testing for predicting response to anti-EGFR therapy for colorectal carcinoma: proposal for an European quality assurance program. Virchows Archiv 2008 ; 453 (5) : 417-431
  27. Cosmic (catalogue of somatic mutations in cancer) v35 Release 2009
  28. Fiche technique du test cobas® KRAS Mutation - 06322379001-08FR Doc Rev. 8.0, 04/2015
  29. Fiche technique du test cobas® EGFR Mutation - 07340761001-02FR Doc. Rev. 1.0, 08/2015