Les marqueurs de la pré-éclampsie

vignette marqueurs_pre_eclampsie

Utilisés aux différentes étapes de la grossesse en complément des outils échographiques et des signes cliniques, les biomarqueurs de pré-éclampsie (PE) permettent de guider les choix du clinicien tout au long de la grossesse et de prédire les complications. 

Ils permettent ainsi d’anticiper l’évolution des grossesses à risque et d’orienter les patientes vers la bonne prise en charge thérapeutique.

Les biomarqueurs peuvent être utilisés tout au long du circuit de soins comme outils de prédictivité des complications, de diagnostic et de suivi.

Le PlGF (Placental Growth Factor), synthétisé par le placenta, est un facteur angiogénique qui joue un rôle essentiel dans le développement vasculaire foeto-placentaire.

Le sFlt-1 (récepteur soluble du PlGF) est un facteur antiangiogénique. Il capte le PlGF circulant qui ne pourra pas se fixer à son récepteur membranaire, diminuant ainsi son activité pro-angiogénique.

En prédictif 

  

ratio_predictif
graphique_pigf_sflt-1

Les deux biomarqueurs sFlt-1 et PlGF voient leurs concentrations être modifiées avant les premiers signes d’alerte, ils reflètent le niveau de risque des patientes de développer une pré-éclampsie. Ils sont un outil fiable sur lequel le clinicien peut s’appuyer pour prendre une décision (suivi ambulatoire ou hospitalisation) car le déséquilibre est détectable plusieurs semaines avant l’apparition de la pré-éclampsie (1,2,3,4,5).

courbes_pigf Vue détaillée

Adaptés des sources (6)

Comme le montre l’étude PROGNOSIS* (Prediction of short-term outcome in pregnant women with suspected preeclampsia study) (5) :

  • Un ratio faible de sFlt-1 / PlGF (≤ 38) prédit l’absence de pré-éclampsie / éclampsie / HELLP syndrome (Hemolysis Elevated Liver enzymes Low Platelets) à une semaine avec une Valeur Prédictive Négative (VPN) de 99,1%. 
  • Un ratio sFlt-1/ PlGF normal permet ainsi de rassurer et maintenir à domicile les patientes ayant un risque très faible à court terme et ne nécessitant pas d’hospitalisation.
  • Et inversement, un ratio sFlt-1 / PlGF élevé (> 38) prédit une survenue de pré-éclampsie / éclampsie / HELLP syndrome à 4 semaines avec une Valeur Prédictive Positive (VPP) de 38.6%.
  • Lorsque le ratio est > 38, il permet d’anticiper la prise en charge des patientes à risque de développer une PE et de l'orienter vers le bon parcours de soins dès les premiers signes (céphalées, troubles visuels, œdèmes, douleurs abdominales…).

Le ratio permet donc d’orienter les patientes ayant un haut risque à court terme vers une hospitalisation précoce ou un suivi régulier (5). 

En résumé (5) pour le prédictif :

Ratio sFlt-1 /PlGF ≤ 38 Ratio sFlt-1 /PlGF > 38
Exclusion de pré-éclampsie à une semaine (VPN = 99,1 %) Prédiction de pré-éclampsie à 4 semaines (VPP = 38,6 %)
Permet de rassurer et d'orienter les patientes vers un suivi en ambulatoire Permet de renforcer la surveillance des patientes à haut risque ou de les orienter vers une hospitalisation

 

Aide au diagnostic

 

Les biomarqueurs permettent également d’aider à prendre des décisions thérapeutiques adaptées à la gravité pathologique de chaque patiente (7,8).

Le seuil diagnostique de pré-éclampsie du ratio sFlt-1/PlGF est de 85 avant 34 semaines et de 110 après 34 semaines.

Le dosage des biomarqueurs offre de très bonnes performances diagnostiques de pré-éclampsie (4,10). Le ratio sFlt-1 / PlGF permet d’établir un diagnostic différentiel de pré-éclampsie, et particulièrement de pré-éclampsie précoces (avant 34 SA) correspondant aux formes les plus sévères (4, 9, 11). À ce stade également, un ratio élevé est significativement prédictif d’un risque accru d’accouchement imminent (7).

 

Tableau_aide_diag Agrandir l'image

Sources : 8,11

*PROGNOSIS est une étude multicentrique, prospective et non interventionnelle menée en double insu, évaluant la prédiction à court terme de la pré-éclampsie, de l’éclampsie et du syndrome HELLP (hémolyse, enzymes hépatiques élevées, numération plaquettaire basse) chez des femmes enceintes chez lesquelles on suspectait une pré-éclampsie. Entre décembre 2010 et janvier 2014, plus de 1270 femmes enceintes ont été recrutées dans 30 centres répartis dans 14 pays. Présentée au 20e World Congress on Controversies in Obstetrics, Gynecology & Infertility qui s’est tenu à Paris, ses objectifs primaires consistaient à démontrer qu’un quotient faible des protéines sFlt-1/PlGF est prédictif d’une absence de pré-éclampsie, d’éclampsie et de syndrome HELLP pour la semaine suivant le test, tandis qu’un quotient élevé est prédictif de l’apparition d’une pré-éclampsie, d’une éclampsie ou d’un syndrome HELLP dans un délai de quatre semaines. 

  sFlt-1 PIGF
Durée des tests 18 min. 18 min.
Echantillons sérum sérum
Volume d'échantillon 20 µL 50 µL
Limite de détection environ 6 pg/mL < 2 pg/mL
Domaine de mesure 10-85 000 pg/mL 3-10 ààà pg/mL
Imprécision < 5 % < 5 %

Performances cliniques du quotient Elecsys sFlt-1/PlGF (5,8)

  • Excellentes performances cliniques avec un seuil unique de 85: sensibilité de 82%, spécificité de 95%
  • Pré-éclampsie en début de grossesse: seuil d’inclusion de 85 avec 99,5% de spécificité et seuil d’exclusion de 33 avec 95% de sensibilité
  • Pré-éclampsie en phase de grossesse avancée: seuil d’inclusion de 110 avec 95,5% de spécificité et seuil d’exclusion de 33 avec 89,5% de sensibilité

 

  1. Hagmann H, Thadhani R, et al. The promise of angiogenic markers for the early diagnosis and prediction of preeclampsia. Clin Chem, 2012;58(5), 837-45.
  2. Kita, N., & Mitsushita, J. A possible placental factor for preeclampsia: sFlt-1. Curr Med Chem, 2008;15, 711-715.
  3. Lam, C. et al. Circulating angiogenic factors in the pathogenesis and prediction of preeclampsia. Hypertension, 2005;46:1077–85.
  4. Rana S et al. Clinical Characterization and Outcomes of Preeclampsia with Normal Angiogenic Profile; Hypertens Pregnancy, 2013 May;32(2): 189–201.
  5. Zeisler H et al. Predictive Value of the sFlt-1:PlGF Ratio in Women with Suspected Preeclampsia. N Engl J Med. 2016 Jan 7;374(1):13-22.
  6. Levine et al. Circulating angiogenic factors and the risk of preeclampsia. N Engl J Med, 2004;350, 672-683.
  7. Brown MA et al. The classification and diagnosis of the hypertensive disorders of pregnancy: ISSHP. Hypertens Pregnancy, 2001;20(1):IX-XIV.
  8. Fiches techniques Roche : Elecsys PLGF v8, 09-2016 ; Elecsys sFlt-1 v7, 05-2016.
  9. Akolekar al. Competing Risks Model in Early Screening for Preeclampsia by Biophysical and Biochemical Markers. Fetal Diagn Ther, 2013;33:8-15.
  10. Verlohren S et al. An automated method for the determination of the sFlt-1/PlGF ratio in assessment of preeclampsia. Am J Obstes Gynecol, 2010;202 (2):161.e1-161.e11.
  11. Stepan et al. Opinion. Implementation of the sFlt-1/PlGF ratio for prediction and diagnosis of pre-eclampsia in singleton pregnancy: implications for clinical practice. Ultrasound Obstet Gynecol 2015;45:241-6.

Le test Elecsys PIGF est un test immunologique pour la détermination quantitative du facteur de croissance placentaire (PlGF) dans le sérum humain. Ce test par électrochimiluminescence "ECLIA" s'utilise sur les analyseurs Elecsys et cobas e. Ce test s'utilise dans le diagnostic de prééclampsie en association avec le test Elecsys sFlT-1 et d'autres informations cliniques et diagnostiques.
Le test Elecsys sFlt-1 est un test immunologique pour la détermination quantitative de la fms-like tyrosine kinase-1 soluble (sFIT-1) dans le sérum humain. Ce test par électrochimiluminescence "ECLIA" s'utilise sur les analyseurs Elecsys et cobas e. Ce test s'utilise dans le diagnostic de prééclampsie en association avec le test Elecsys PlGF et d'autres informations cliniques et diagnostiques.
Dispositifs médicaux de diagnostic in vitro.
Fabricant : Roche Diagnostics GmbH (Allemagne) – Distributeur : Roche Diagnostics France
Lire attentivement les instructions figurant dans les fiches techniques